Aller au contenu
Accueil » La revente non autorisée du Cybertruck de Tesla sera très coûteuse

La revente non autorisée du Cybertruck de Tesla sera très coûteuse

Cybertruck

La revente du Cybertruck sans autorisation de Tesla : une pratique coûteuse

De nombreux véhicules de marque Tesla se prêtent actuellement au jeu du marché gris, notamment son modèle le plus attendu, le Cybertruck. Commevisibles sur différents sites de vente en ligne, des précommandes de ce véhicule électrique sont proposées aux potentiels acheteurs. Mais attention, la revente du Cybertruck sans autorisation de Tesla pourrait coûter particulièrement cher au vendeur.

Le fonctionnement de la revente non autorisée

Lorsqu’un client effectue une précommande d’un Cybertruck, il a le droit de revendre ce droit de précommande à une autre personne. La tentation est grande, puisque la demande pour ce véhicule est forte et l’offre limitée. Cependant, cette opération nécessite obligatoirement l’autorisation de la marque américaine.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Notre choix de films en DVD à offrir pour les célébrations de fin d'année

Sans ce feu vert, les conséquences peuvent être lourdes. Tesla se réserve le droit d’annuler la précommande sans aucune forme de remboursement. De plus, le vendeur pourrait être amené à payer des pénalités pour ne pas avoir respecté les termes du contrat de vente.

Les risques encourus en cas de revente non autorisée

La revente non autorisée présente également des risques pour les acheteurs. Outre le fait que le véhicule pourrait ne jamais leur être livré, ils s’exposent également à des dépenses supplémentaires inattendues.

Le contrat de vente initial pourrait contenir des clauses spécifiques, notamment concernant le service après-vente ou la garantie, qui ne pourraient pas être transférées au second acheteur. Celui-ci pourrait alors se retrouver avec un véhicule sans aucune garantie, ou être obligé de payer des frais supplémentaires pour bénéficier du service après-vente.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Ce nouveau service SVoD arrivant en France pourrait concurrencer Netflix et Amazon (House of the Dragons, Harry Potter, Batman...)

Tesla lutte contre la revente non autorisée

Afin de lutter contre la revente non autorisée de ses véhicules, Tesla met tout en œuvre pour identifier et sanctionner les fraudeurs. La marque américaine a également renforcé les conditions de ses contrats de vente pour dissuader les personnes de pratiquer la revente non autorisée.

En conclusion, il est préférable de passer directement par Tesla pour acheter un de ses véhicules, et notamment le très convoité Cybertruck. La revente non autorisée présente des risques importants que ce soit pour le vendeur ou l’acheteur, et pourrait finalement coûter beaucoup plus cher que prévu.

Retour à l’accueil ES Conseil

Plan de site