Bienvenu dans le monde de l’hypnose en résumé

Comprendre le monde de l’hypnose

Le cabinet d’hypnose à geneve explique que l’hypnose en général représente l’état psychologique dans lequel un sujet se retrouve plongé consécutivement à l’intervention d’un tiers ou par l’effet de sa propre volonté (on parle dans ce cas d’autohypnose). Cet état psychologique particulier amène le sujet à appréhender la réalité de manière différente de lorsqu’il se trouve dans son état psychologique habituel.Vous pouvez consulter pour une demande type « hypnose pour les couples à geneve« 

Le mot hypnose représente également les différentes méthodologies et pratiques mises en œuvre pour provoquer cet état hypnotique de modification de la conscience.

 

Mise en lumière de l’hypnose et la psychothérapie

Depuis l’apparition du terme « psychothérapie » en 1891, les pratiques et protocoles relatifs à l’hypnose se sont étoffés et ajustés petit à petit.

En effet, l’hypnose ne répond pas à des critères théoriques fixes et immuables. Sa maîtrise par les praticiens est le fruit d’une approche basée sur l’expérience et des observations menées au fil du temps. L’hypnose constitue l’un des outils offerts dans l’univers de la psychothérapie.

L’hypnose peut ainsi s’imbriquer dans de multiples approches psychothérapiques, que l’on fasse référence à la psychanalyse, aux thérapies systémiques, ou aux thérapies comportementales ou cognitives. D’après les praticiens, l’hypnose constitue un accélérateur tout au long de la thérapie.

 

Conséquences et Approches thérapeutiques

explication : Les approches thérapeutiques en lien avec l’hypnose sont très variées, que ce lien soit direct ou indirect. Sigmund Freud fut l’un des premiers à s’intéresser à l’hypnose. Il utilise cette méthode pour essayer de soigner l’hystérie des malades qui le sollicitent.

Parmi les autres méthodes d’hypnose apparues petit à petit, on peut entre autres identifier l’hypnose ericksonienne, l’hypnose lancastérienne, l’hypnose européenne ou encore l’autohypnose.

 

Explication concernant la méthode dite « hypnose ericksonienne »

 

explication : L’hypnose ericksonienne est née des travaux et des expériences du psychiatre américain Milton Erickson, qui fut rapidement convaincu des bienfaits et des effets curatifs de l’hypnose. Ses expériences vont provoquer un bouleversement des méthodes en lien avec l’hypnothérapie.

Il a ainsi entre autres permis d’enrichir le domaine de la psychothérapie moderne, que ce soit à travers la programmation neuro-linguistique (PNL), les thérapies familiales, les thérapies stratégiques, ou encore les thérapies systémiques… Milton Erickson considère l’inconscient comme un partenaire sur lequel l’individu plongé dans un état hypnotique doit s’appuyer. Selon Erickson, les ressources profondes du sujet hypnotisé peuvent se manifester grâce à l’inconscient, dans l’optique de produire les effets relatifs au changement attendu. Ces changements aideront ainsi le sujet à résoudre ses conflits grâce à la communication entre le conscient et l’inconscient.

 

Définition de la méthode dite « hypnose lancasterienne »

En 1973, Erich Lancaster invente l’hypnologie, qui se base sur l’étude des effets de l’hypnose à moyen et long terme, par opposition à la méthode d’Erickson. Lancaster prouve que les thérapies courtes amènent à des résultats à court terme, comme ceux obtenus par Freud sur les personnes hystériques, mais pour lesquels les symptômes se manifestent de nouveau au bout d’un temps. L’hypnologie permet à l’inverse selon Erich Lancaster de conférer des résultats dans la durée, à travers une technique présentée comme douce et profonde.

 

Qu’est ce que l’autohypnose de nos jours

L’autohypnose est l’état de conscience dans lequel une personne se plonge par sa propre initiative. Cet état de sensibilité avancée est similaire à un état de relaxation exacerbée, grâce auquel la personne laissera librement cours à ses pensées. Vous pouvez consulter pour une demande type « hypnose pour les couples à geneve »

L’état d’hypervigilance dû à cette variante de l’hypnose sera mis à profit par le sujet afin d’y trouver le réconfort ou pour activer son imaginaire plus facilement. Si l’autohypnose est directement engendrée par sujet, la maîtrise de cette technique se fera toutefois plus rapidement par le biais d’une formation avec un hypnothérapeute professionnel.

Comprendre le monde de la méthode dite « hypnose européenne »

Une autre variante d’hypnose est l’hypnose européenne, qui trouve ses origines dans l’hypnose classique. Elle émerge vers la fin du 20ème siècle. L’hypnose européenne s’attache de façon plus précise aux manifestations des symptômes. C’est un courant qui prend sa source dans les approches cognitives et comportementales, dans le sens où elle est centrée sur l’individu. L’hypnose européenne vise à transformer les comportements douloureux, les habitudes inefficaces et à atténuer la souffrance du patient. En ce sens, cette forme d’hypnose  est parfois définie comme une hypnose cognitivo-comportementale.